• « Dimanches d'automne » - Carillon de Verviers

    « Dimanches d'automne » - Carillon de Verviers Le festival annuel de carillon (9e édition) se déroulera cette année les 28 septembre, 5 et 12 octobre à 15h, à Notre-Dame des Récollets, place du Martyr à Verviers.

    Le 28 septembre, à l'occasion de la fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles, des airs de toute la Wallonie seront joués sur le carillon par les liégeois, Claire FROIDEBISE, Katrina BAYOT et Jean-Christophe MICHALLEK.

     

    Le 5 octobre, trois carillonneuses feront vibrer les cloches de Notre–Dame en jouant à 4 mains : Audrey DYE, Chantal MOLLET et Chantal WILLEMS, respectivement titulaires des carillons de Wavre, d'Ath et d'Ostende.

    « Dimanches d'automne » - Carillon de Verviers Enfin le 12 octobre aura lieu un concert exceptionnel, « Voix célestes et voix d'airain », avec Susan JONKERS, soprano et Donald BENTVELSEN, baryton, accompagnés à l'orgue par Gauthier BERNARD, organiste et carillonneur. Ensuite des « triboleurs » joueront différentes pièces avec l'ensemble de cloches de Louis et Simone GRESSE. Cet ensemble sera présent au pied de la tour de Notre-Dame des Récollets. Enfin, l’on pourra aussi voir et entendre les voix d'airain en duo avec le carillon : Gauthier BERNARD jouera du carillon et présentera également quelques œuvres avec cet instrument.

    Ces concerts gratuits s'écouteront à l'extérieur de l'église et, grâce à un écran, l’on pourra voir jouer le carillonneur. Une visite du carillon sera possible à l'issue des concerts du 28 septembre et du 5 octobre.

    Renseignements : 087 / 33 78 30 et sur le site de la Ville de Verviers.

     

    « Dimanches d'automne » - Carillon de Verviers

     

    Le carillon de l'église Notre-Dame des Récollets

     

    « Dimanches d'automne » - Carillon de Verviers A l’origine, l’église des Récollets posséde un carillon de 36 cloches fondu par le louvaniste Félix Van Aerschodt et implanté en 1901.

    Des cloches défectueuses sont remplacées en 1902. L’instrument, assez médiocre, ne suscite pas beaucoup d'intérêt de la part des carillonneurs. Il est quasiment relégué aux oubliettes et ne sonne plus alors que pour les ritournelles automatiques.

    En 1937, Marcel Michiels Jr, fondeur de Tournai, refond le carillon Van Aerschodt et étend l’instrument à 40 cloches. Il est inauguré la même année.

    En 1999, le carillon est dans un état catastrophique. En 2005 une restauration est effectuée par des bénévoles, Thibaut Boudart et Jean-Christophe Michallek. L'instrument se retrouve en parfait état. La tringlerie est totalement remplacée. Les ritournelles sont sonnées sur des marteaux extérieurs tandis que le clavier est relié à des battants intérieurs. De ce fait, le carillon est à battant tiré.

     

    « Dimanches d'automne » - Carillon de Verviers

     

    L’ensemble du carillon se trouve au dessus de la cabine du carillonneur, occupant un vaste espace dans la flèche. Le tambour se trouve près du clavier. Sous le clavier se trouvent quatre cloches de volée fonctionnelle, des Hippolyte Causard fondues en 1867.

     

    « Dimanches d'automne » - Carillon de Verviers

     

    Des concerts de carillon sont très régulièrement donnés. Les co-titulaires sont Marie-Madeleine Thonard-Crickboom et Gauthier Bernard.

     

    Une visite du carillon

     

     

    Sources :

     

    Marie-Madeleine Thonard-Crickboom

    Association campanaire wallonne

    Site de la Ville de Verviers

    Tchorski - Le carillon de Verviers

    Photos : Tchorski - Le carillon de Verviers