• Le carillon de Saint-Quentin (France)

     

    HISTORIQUE

     

    Le carillon de Saint-Quentin (France)

    Le carillon de Saint-Quentin (France)

    Le carillon de Saint-Quentin (France)

     

    Le carillon de l’Hôtel de Ville de Saint-Quentin est le dernier héritier d’une tradition campanaire qui a pris naissance dès le XVIIe siècle.

    La construction de l'Hôtel de Ville est achevée en 1509.

    En 1647, le premier campanile abrite une grosse cloche et un ensemble de neufs petites, neuf « appeaux », destinées au jeu des ritournelles. Une horloge est également installée.

    En 1759, le campanile menace ruine et devient dangereux. Il est démoli. En 1763, le campanile est reconstruit, et on le dote d’un grand carillon de 28 cloches, premier instrument de concert.

    Deux cloches sont ajoutées en 1880 et il est procédé à la réfection complète du mécanisme de transmission. Une nouvelle réfection de la structure du campanile intervient en 1898 (décoration extérieure néo-gothique).

    En 1917, c’est l’exode des Saint-Quentinois, notamment à Enghien. Le mécanisme et les cloches du carillon sont descendus et brisés par l’occupant.

    Dès 1924, le carillonneur Gustave Cantelon inaugure un nouvel instrument de 37 cloches installé dans le campanile restauré (Fonderie Michaux de Louvain), mais ce carillon sonne faux... La restauration débute en 1985 par la réfection de l'ensemble du mécanisme et le remplacement de 18 cloches (les plus aiguës) (Fonderie Paccard - Annecy). En 2004 est exécutée la seconde tranche de restauration : remplacement de 12 cloches dans la partie médiane de l'instrument (Fonderie Paccard - Annecy).

     

    Le carillon de Saint-Quentin (France)

     

    Deux carillonneurs ont particulièrement marqué l’histoire campanaire de la ville : Gustave Cantelon (carillonneur de 1880 à 1930, propriétaire d’un magasin de musique, place de l’Hôtel de Ville, dont la façade porte encore l’inscription « Maison du carillonneur »), et André Ranfaing (1934 et 1980).

     

    CARACTERISTIQUES TECHNIQUES


    Le carillon de l’Hôtel de Ville de Saint-Quentin est un instrument de 37 cloches, couvrant 3 octaves chromatiques, du Do 4 au Do7, et représentant une masse totale de bronze de 2500 kg.

     

    Le carillon de Saint-Quentin (France)

     

    Trois époques, et deux fondeurs :

    • du Do 4 au Fa# 4 : 1924 (Fonderie Michaux de Louvain – Belgique)
    • du Sol 4 au Fa# 5 : 2004 (Fonderie Paccard d’Annecy – France)
    • du Sol 5 au Do 7 : 1985 (Fonderie Paccard d’Annecy – France)

    L’instrument n’est pas transpositeur (La du carillon = La du diapason).
    Note : Le Do# 4 est inutilisable, car très faux.

    Commandes :

    Le carillon de Saint-Quentin (France)- Clavier manuel (à bâtons) : 37 touches

    • largeur totale du clavier : 105 cm
    • distance entre-axes des touches : 5 cm
    • enfoncement en bout de touche :
         touches basses : ~7 cm
         touches hautes : ~4 cm


    Le carillon de Saint-Quentin (France)- Pédalier (en tirasse) : 18 marches (Do 4 au Fa 5)

    • largeur totale du pédalier : ~86 cm
    • distance entre-axes de pédales : 9 cm
    • enfoncement en bout de pédale :
         pédales basses : ~ 6 cm
         pédales hautes : ~ 4 cm


    - Correspondances :

    • Do 4 pédalier sous Sol# 4 clavier
    • Fa 5 pédalier sous Do 7 clavier.


    - Note : les clavier et pédalier sont assez souples, mais mécaniquement assez bruyants.


    Le carillon de Saint-Quentin (France)Transmission :

    • du pédalier au clavier : par abrégé
    • du clavier aux battants des cloches : par fils d’aciers inox et équerres de renvoi
    • réglage des longueurs de transmission par système vis-écrou.


    Assise : Banc réglable manuellement en hauteur.


    Accès aux claviers :
    Par escaliers étroits de bois, et pour le dernier niveau, par échelle métallique et trappe.

     

    Le carillon de l'Hôtel de Ville de Saint-Quentin

     

     

    Sources :

    Picardia - L'Encyclopédie picarde
    Francis CREPIN - Fiche technique du carillon de l'Hôtel de Ville de Saint-Quentin (02-France)

     

    Carillonneur titulaire : Francis CREPIN
    39, rue du Tour de Ville
    02760 FRANCILLY-SELENCY
    Tel.: 33 (0)3 23 64 21 23 / 33 (0)6 81 07 69 05
    Courriel : francis.crepin02@sfr.fr