• Patrice Poliart, nouveau carillonneur d'Enghien

    Patrice Poliart, nouveau carillonneur d'EnghienPatrice Poliart est né le 14 août 1955, marié et père de deux enfants.

    En 1997, après 25 ans de vie professionnelle active dans la boulangerie familiale située à deux pas de la collégiale Saint-Vincent à Soignies, il décide d'élargir son horizon et de compléter son activité jusque là essentiellement manuelle. Alors que la collégiale est en restauration, il rêve de monter au carillon qu'il n'entend que trop rarement. C'est l'occasion de mettre de la couleur dans sa vie, lui qui jour et nuit s'active dans un « laboratoire » chaud, humide et poussiéreux. C'est aussi l'occasion de raviver et de mettre en pratique les connaissances musicales qu'il a acquises lors de son enfance.

    Dès l'âge de 6 ans il entre à l'Académie de musique de Soignies, héritière de la célèbre « Maison du Chant » qui forma les plus grands chantres d'Europe jusqu'à la disparition de l'Ancien Régime. Il y apprend le solfège, le piano, l'harmonie, l'histoire de la musique et la musique de chambre. En 1983 il obtient le prix d'excellence de piano, et en 1985, le prix d'excellence de musique de chambre à l’académie de musique de Soignies.

    Pour étudier le carillon, il se construit un clavier d'étude, puis un second plus performant, qu'il s'empresse de revendre pour acquérir un clavier numérique, outil indispensable pour travailler efficacement. Il s'inscrit alors à l'Académie de musique d'Ath, dans la classe de Jean-Claude Molle (2006-Prix d'excellence de carillon), puis à l'Académie de musique de Saint-Amand-les-Eaux (France), chez Charles Dairay (2010-Diplôme de carillonneur) et termine son cursus à l'Académie de Soignies avec Véronique Lontie (2011-Prix d'excellence de carillon). Il poursuit sa formation en jazz de composition.

    Il visite toutes les tours, tous les beffrois et les clochers qui lui sont ouverts. Il se frotte aux plus grands : stage à Bruges chez Aimé Lombaert (2000) ; il invite les plus renommés au monde (Américains, Polonais, Russes, Français, etc.). Il n'a qu'une devise : ne rien refuser qui ait une chance de promouvoir l'art campanaire de Soignies et de la région.

    En 2010, il postule à Mons, où il devient cotitulaire, à Enghien, où il est nommé en 2012, et à Braine-le-Comte, où il est en négociation... mais conserve son poste à Soignies, car il est amoureux de son premier carillon, celui qu'il a entendu durant toute son enfance.

    Il donne régulièrement des concerts à Soignies, Mons, Nivelles, Enghien, Bruxelles (Cathédrale des Saints-Michel et Gudule), Bruxelles (Parlement), Saint-Amand-les-Eaux, et est invité occasionnellement en Flandres : Ostende, Lokeren, Audenaerde, Mol, Zottegem, Renaix, Grammont,...

    Patrice, interprète, mais aussi compositeur :

    • Hymne à Saint-Martin
    • Marche des carillonneurs
    • Noël enghiennois  
    • Missa Panis
    • Valse pour un hiver
    • "1914" (en cours de composition)

     

    Fidèle à sa devise, et avec beaucoup de plaisir, il accepte de participer à l'émission « Ma Terre », présentée par Corinne Boulangier, et à l'émission « C'est du Belge » de Gérald Decoster, ainsi qu'à divers reportages.

     

    Patrice PoliartIl participe à l'enregistrement de plusieurs CD (Mons, Bruges, Nivelles, le renouveau de l'art campanaire en Wallonie).

    Il est également organiste titulaire de l'église Saint-Martin de Horrues.

    Mais il reste avant tout un véritable artisan boulanger qui, en 2017, fêtera le centenaire de l'entreprise familiale.

     

     

     

    Quelques œuvres de son répertoire :

    Patrice Poliart, nouveau carillonneur d'Enghien 
    La Marseillaise
    Rouget de Lille
    Sonatine
    G Clément
    Le Semeur
    (enregistré en public à Mons)

     
    Charles Melant
    Le Doudou
    La p’tite gayolle
    Le chant des Wallons
    Louis Hillier
    La Bourguignonne
    La bière
    Antoine Clesse
    Cantilène à Ste Cécile     
    G Clément
    Fugue en do
    M Van Den Gheyn
    Gigue
    Couperin
    Bist du bei mir
    J S Bach
    La Badine 

     
    P J Leblan
     
     
     
    Nocturne n° 2 Opus 9
    F Chopin
    Valse brillante
    F Chopin
    Cécilia
    L Henry
    Chiquilin de Bachin
    A Piazzolla
    SVP
    A Piazzolla
    Hôtel des Caravelles
    J Clerc
    Ode à la lune

     
    M Cano
     
     
     
    Les Cayoteux

     
    R Wauthy
     
     

    Vive Simpelourd de Roland Schoelinck

     


     

     

    11.09.2011
    Soignies Hymne américain
     15.08.2012
    Reportage de la RTBF

     

     (Sources : Patrice Poliart ; Enghien en Musique ; Association Campanaire Wallonne)